Lorsqu'un geek se prend à réver

Lorsque les rêves font vivre la réalité... Entre manga et informatique, un jeune geek est perdu dans ses rêves.

dimanche 28 juin 2009

En été les couples sont de sortie...

Oui oui je ne suis pas mort... Je n'avais pas eu le temps de poster depuis tout ce temps !
Et si je poste c'est biensur parce que je suis triste ... Non en fait je ne sais pas trop j'ai un surplus de confiance en moi en ce moment..Ce n'est pas comme si j'étais heureux mais je n'ai plus de doutes.

Mais avant tout parlons un peu des choses qui sont biens :
Il y a quelques semaines j'assistais au concert de Kokia sur un bateau mouche sur la seine à la tombée de la nuit. Et c'était prodigieusement fantastique ! Pas forcément la vue dans le bateau, car étant dans les derniers rangs je ne voyais que la tête des gens devant moi. Mais dans ce décor du Paris tout éclairé, avec cette voix superbe, mélodieuse, mélancolique, pleine d'Amour, car oui Kokia c'est avant tout des chansons d'Amour et de paix dans le monde, comme le logo du sac qui m'a été offert (Un éléphant rose avec une couronne qui marche sur l'eau et qui est entouré de papillons (je vous dis pas pour rentrer dans le rer le soir avec çà :p). Et du coup c'était tellement romantique ! é_è J'ai versé quelques larmes à la fin sur 'Remember the Kiss', çà m'a fait me rappeler des souvenirs... et des moments de bonheurs aujourd'hui bien loin... J'aurais vraiment aimé être en couple à cette soirée.

Sur un tout autre sujet. Coté Ciné : Terminator III (Bien), Transformers II (et bien contrairement au I celui ci est GENIAL, avec une top modèle comme actrice... J'avoue que çà fait baver :p), enfin Blood the Last Vampire avec l'actrice de My Sassy Girl (qui joue sublimement bien, j'ai vraiment adoré son style tueuse de vampires !)

Cette semaine mes parents étaient chez moi ... Et je ne sais pas ils doivent avoir une aura néfaste.. Déjà mon portable ne se charge plus, mon archos tombe en panne, je casse un bout de coque de mon alienware, l'expert pour le dégat des eaux estime à 1600 euros les dégats, toute la semaine je me fais emmerdé au boulot... Et dès qu'ils partent à peine une heure après je reçois un message comme quoi j'ai gagné un album de Puffy à un concours auquel j'avais participé sur le net, et dans la rue des filles me sourient o_o"
Exemple je suis allé au ciné tout à l'heure et entre deux je suis allé à une boutique de manga pour acheter entre autre, Tsubasa Reservoir Chronicle tome 19 de Clamp et au moment de payer la charmante vendeuse me fait :
"Ah vous ne voulez pas plutôt acheter la version collector avec le dvd et tout, il est très bien détaillé et explique beaucoup de chose"
"euh non :p"
"Et vous savez que les Clamp sont en dédicasse à Japan Expo la semaine prochaine ?"
"Oui oui je comptais justement faire la file d'attente pour une dédicasse"
"Moi aussi, mais il va y avoir du monde ! Et aussi avec l'auteur de Fruit Basket"
"Ah oui je voulais aussi sa dédicasse :p"
"Moi aussi !"
"Bon bein on se reverra peut être dans la file d'attente"

Oui oui pour répondre comme çà j'ai sacrément confiance en moi en ce moment ! En fait au boulot mon patron est tout mielleux avec moi et tout les jours il me passe la paumade "Ton travail est très bien", "Tu as un bon relationnel", "J'ai parlé à Isabelle (ma manager) de toi "... etv.. Il est clair que derrière çà cache quelque chose d'autant que c'est un gros gueulard. Mais bon çà fait toujours du bien à son égo ^^'

Sinon voilà c'est chiant de voir des couple sdans la rue comme çà en été ... tout amioureux et tout alors que je baigne dasn ma forteresse de solitude... Après tout les super héros sont toujours seul et incompris :(

Pour finir sur une touche de gaiété : Dès jeudi prochain c'est Japan Expo !!!!  *Saute de partout, trop content*

Posté par King Pingouin à 23:17 - Commentaires [2] - Permalien [#]

lundi 1 juin 2009

Epitanime, besoin de vitamine...

Ce week end avait lieu comme chaque année l'épitanime, convention de manga dans l'école de l'Epita. Et comme chaque année l'ambiance était énormeuhh. En fait je viens de rentrer il y a 3 heures et je me suis affalé sur mon lit tellement je n'en pouvais plus. 5 ou 10 min après j'ai essayé de me relever, histoire d'allumer la tv, l'ordi et de faire à manger, et je n'ai pas réussi, j'ai été envahi de frissons sur tout le corps, mes membres se sont mis à trembler et ma tête a failli exploser, du coup je me suis stoppé net, et l'immobilité semblait atténué les tremblements... Des tremblements et des frissons pareils je n'en souhaitent à personne...
Tout çà c'est à cause du Mc Do et de son air conditionné... Pour manger avec les autres Nolife j'ai suivi un chemin que m'avais indiquer l'un des organisateurs et évidemment je me suis paumé... Alors qu'il suffisait de me dire de descendre à la porte de Choisi... Du coup j'ai courru un peu dans les rues pour trouver enfin ce maudit Mc Do ! Résultat la transpiration et la clim à fond ne font pas bon ménage... enfin au boulot 3 personnes sont malades aussi... Ca a peut être joué... Samedi soir j'étais mort et j'avais déjà la gorge qui me grattait... Une horreur pour avaler quoique ce soit, le cachet a été dur à avaler d'ailleurs... et Dimanche je trainais les pieds comme un zombi... Je ne sais pas comment on fait les autres pour survivre à la nuit (car à l'Epitanime on peut aller aux Nocturnes aussi).
Enfin bref au bout de quelques minutes d'efforts intense j'ai réussi à allumer la télévision (Superman 2 oblige) et à faire à manger, et avec un aspirine en prime... Au moins j'avais faim c'était bon signe.  Et voilà je suis là à écrire sur ce blog...

Bref ma santé on s'en fout. Comment était Epitanime ?
Et bien tout d'abords la file d'attente... Interminable... 1 personne par minute en moyenne pouvait entrer après avoir vidé son sac pour une fouille. Résultat je suis arrivé vers 8h45 et je suis rentré vers 10h20.
C'est tout simplement inadmissible... D'autant qu'on pouvait acheter des Katana et autres armes blanches à l'intérieur...
Ensuite le dvd offert à chaque visiteur... Foutage de gueule, c'est un anime vieux de 10 ans que j'ai déjà acheté en box dvd, et qui est nul, oui des fois j'achète des trucs nuls, on ne peut pas savoir avant d'avoir expérimenté...
Ensuite niveau animation, il y avait biensur l'éternel scène avec son écran géant et ses spectateurs cuisant au soleil (car oui il faisait une chaleur à mourir au soleil... Les zones d'ombres étaient par contre balayées d'un vent glacial.).
Les stands quant à eux étaient je trouve moins fourni en goodies que d'habitude... Pas de posters, pas de cd de musique..Par contre niveau Fanzine, l'espace avait doublé et c'était vraiment beaucoup mieux.
Les salles de jeux et de karaoké étaient bondés de monde qui chantaient et jouaient en coeur.

Le samedi matin j'ai parcouru vite fait les stands sans rencontrer de Nolife, puis j'ai vite filé au concours Mario Kart à la fnac Digitale... Quelle erreur...
J'arrive sur place après avoir courru, et je suis en avance... Je regarde les gens jouer et j'estime que j'ai toutes mes chances... Résultat la première manche qualificative de ma session commence et je me fais éclater sur les 2 courses par un gamin de 8 ans ! Qui c'est même permis de franchir la ligne d'arrivée à reculon... Et même si j'ai fini 2ème sur chacune des courses c'était déjà terminé... Résultat merci d'avoir participé voici des straps... Génial.. Je suis tellement dégoutté que je n'irais pas la semaine prochaine... çà ne sert à rien. Et puis bon par contre le fair play n'est pas le soucis de tous... Les frères du jeune, se marraient et nous provoquaient tout au long de la course... Je leur en aurais bien coller 2... Malheureusement on ne peut rien dire quand on perd...
Bref je me suis dépéché de revenir à Epitanime pour repartir trouver les Nolife au Mc Do... Le fameux mc Do qui m'a rendu malade...
Cà faisait du bien de revoir tout le monde, l'ambiance n'avait pas changé et c'est tant mieux ! Sont biens ces gens là :)
Retour à la convention ou on n'a rien trouvé de mieux que de repartir vers une boutique de manga sur Paris à pieds... Tai You. Je me suis tapé l'affiche sur tout le trajet avec mon bonnet ^^'
Retour à Epitanime...où fatigué on est allé boire un coup dans la cafet de l'école jusqu'à la fin de la journée. Surmontant notre fatigue nous sommes partis à un resto Jap à Bercy Village que je ne connaissais pas et qui était très bien ! Toujours dans la bonne humeur la soirée a suivi son cours et je suis rentré chez moi vers 23h30 tandis que les autres retournaient s'amuser à la nocturne ! (Les fous)
A la maison, un cachet, un manga et pouf dodo... pour un réveil aux aurores. Déjà l'heure de repartir pour Epitanime. J'arrive là bas pour 9h30. Le soleil tape encore très fort et je retrouve les Nolife transformés en Zombis mutants, des oreilles de chats leur ont poussé sur la tête pendant la nuit et leurs yeux sont à moitié fermés.
Non en fait on m'a expliqué qu'un atelier de création d'oreilles de chat avaient lieu la nuit ^^'
Après avoir trainé tout le matin, le cosplay par équipe avait lieu avec des cosplays assez originaux  et bien réussis comme les snorkies, Soul Eater, Zelda ou encore team fortress II. Puis nous sommes partis manger.
Ensuite j'ai croisé des amis rencontrés au Cartoonist, il y a 10 ans et qui viennent chaque année, et même une amie que je n'avais pas vu depuis 5 ans ! Elle avait vachement changé O_o et pourtant elle m'a dit que moi aussi j'avais changé ... que j'étais plus posé... C'est un compliment je ne sais pas :p puis elle est partie chanté au karaoké (mais bon çà lui a pas réussi elle avait oublié les paroles...) La reine des canards wc et ses esclaves contre le Roi des pingouins et ses vassaux ! C'était la belle époque insouciante du cartoonist :D Que de souvenirs ^^'
Enfin un petit jeu de quizz dans une des salles... Vraiment trop trop dur... Et les gamins de 8 ans répondent très bien aussi ! rahhhh !! annn fils des ages farouches... grumbl.
Puis vint le temps des Adieux, des pleurs et des larmes, des embrassades et des I will be back.
Le final de l'Epitanime est toujours un karaoké avec les derniers survivants, où des musiques cultes sont reprises en coeur par tout le monde, "Head Cha-la" (dragon ball), "Pegasus Fantasy" (Chevaliers du zodiaque) et un final : "X" de X1999 avant une standing ovation pour le staff de l'Epitanime qui a su garder un esprit de "fan" depuis ces 18 dernières années. Et même si j'étais claqué,, que j'avais la gorge en feu et la peau brulante, j'ai chanté de toutes mes forces :p  Depuis que je fais du japonais je comprends les sonorités et j'arrive à suivre un minima le rythme !
Enfin le métro ... cet interminable métro...  bon ok il y a les tapis roulants mais bon... et là voilà je suis chez moi, je crève de chaleur et quand je bouge je frissonne à n'en plus finir... Mes jambes fébriles arrivent à peine à me porter...
Je vais éteindre le pc... et vous souhaiter une bonne nuit. Je vais prolonger un peu plus le rêve et la joie que procurent de tels évènements.
Merci l'Epitanime et merci les Nolife ^^

Edit : Correction d'orthographe.

J'ai vraiment passé une nuit de merde... Me réveillant 5 ou 6 fois. Je suis en chaleur , je transpire et je frissonne c'est vraiment étrange comme sensation.

Posté par King Pingouin à 00:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 24 mai 2009

Espoir, tu es resté dans la boite... ou...

La dernière fois que j'ai vu 'mon ex', mise à part le fait qu'elle m'annonçait que nous allions arrêter de nous voir, elle m'avait prêté un drama en dvd et moi je lui avais prêté la série 'Dune' en dvd aussi... Bon évidemment vu les circonstances, ce n'était peut être pas approprié. Mais bon voilà.
Et depuis j'ai toujours eu cette faible petite lueur d'espoir, qu'un jour je la reverrais pour au moins lui rendre son dvd... Cet arc-en-ciel circulaire où un chaudron plein de pièces d'or serait caché au pied... C'est de la magie >_< Je veux y croire !

Plus sérieusement, elle m'a demandé si on pouvait se voir pour qu'elle me rende mes dvds... Et je reste perplexe, a t'elle décidé de me revoir parce que je lui manque, ne serait ce qu'un petit peu, ou pour m'oublier complétement et n'avoir plus aucune attache aussi faible soit elle...
Pour le moment mes semaines et week end sont pris pour au moins 1 mois et je ne pourrais pas la voir d'ici là, mais la perspective de la revoir et de ne plus avoir cette attache matérielle me rend triste... et pourtant je veux la revoir...

Je me répète cette petite formule magique dans ma tête : "Tout se passera bien".
C'est la formule qui permet de surmonter n'importe quel problème. Il suffit juste d'y croire.
(Va falloir que je vois le dvd avant quand même :p)

Posté par King Pingouin à 23:27 - Commentaires [2] - Permalien [#]

dimanche 17 mai 2009

See you space cowboy

Çà donne vraiment un air de nostalgie cette petite phrase : "See you space cowboy", issue d'une des plus belles séries d'animation : "Cowboy Bebop" qui est paru en 1998 (déjà 10 ans). Les épisodes oscillant entre humour, tristesse, mélancolie et humilité pour un final des plus classes car "Tant qu'à sauver le monde, autant le faire avec style".
A c'était le bon temps ^^ C'est une série culte qu'il faut voir pour sa culture mais aussi pour cette philosophie de vie si particulière à la série !

Mis à part çà, celà fait quelques semaines que je n'ai plus posté, dur dur ! Entre le boulot, les amis et la DS il ne reste plus beaucoup de temps :D

Tout d'abords coté ciné, je suis allé voir X-men IV, Startrek et Ponyo Ponyo sur la falaise; les 2 premiers étaient tout simplement excellents comme à leur habitude et le dernier hum comment dire... Il faut comprendre l'histoire du moins le message car le dessin animé est destiné aux tout petits et j'avoue que je n'ai pas tout compris, bon passe encore l'amour entre un poisson rouge à forme humaine avec un petit garçon mais le chaudron magique avec le pouvoir de la mer de toutes les époques confondues ^^" Enfin c'est Miazaki quoi... (Je ne l'aime pas... Sauf pour sa première oeuvre : "Nausicaa de la vallée du vent"). Bref j'y suis allé essentiellement pour comprendre le japonais plutôt simple des enfants comme nous l'avait conseillé notre prof... Bein même quand c'est simple c'est très dur !
Suite à Startrek nous sommes allés jouer à Guitar Hero World Tour avec chez un pote, et je dois bien avoué que cette version est très conviviale ! Je me suis mis à la basse, un autre à la batterie et enfin un à la guitare et j'adore la basse ! Ca me fait repenser à Ren dans Nana, mais plus que çà j'arrive enfin à identifier la basse dans une chanson (oui oui je le découvre que maintenant, mais je n'y connais pas grand chose en musique) et en fait c'est ce que j'aime le plus ^^' Puis on a alterné et je me suis mis à la batterie, tandis qu'un autre prenait le micro et chantait du Mickael Jackson, puis du Tokyo Hotel (ué on est fou !). On n'a pas vu le temps passé d'ailleurs... C'est fout comme il file vite quand on s'amuse !

Coté DS, depuis 2 semaines je suis sur un jeu énorme : Disgaea !! On incarne un prince démon qui se réveille au bout de 2 ans de sommeil, son père pendant ce temps est mort et le royaume est déchiré entre les différents nobles qui cherchent à prendre le pouvoir. Accompagné d'une petite démone, et de son armée de Pigmy(des âmes damnées terriennes réincarnées en pingouins serviteurs), notre jeune prince va tout faire pour récupérer le pouvoir ! L'ambiance est totalement déjantée, le prince est égocentrique et machiavélique au possible, la démone est sournoise et les pigmy totalement stupides. Peu à peu ils vont rencontrer un démon élégant voleur de panier de pique-nique appelé Mi-boss(car il ne vaut même pas un boss :D), une ange toute mimi venue assassinée le roi, et Flash Gordon vaillant héros et défenseur de la Terre venue la sauver du mal !! Et que dire du passage des biomans ! Tout un univers absolument délirant ponctué d'épisodes qui se termine par un 'dans le prochain épisode : La Fin du grand Pigmy Z' qui n'a bien sur rien à voir avec l'épisode suivant... Bref un délire permanant ! J'en suis déjà à 42 h de jeu :p  Très chronophage car je suis au niveau 74 et on peut monter jusqu'au niveau 999 tout en pouvant se réincarner et recommencer au niveau 1 ^^'

Enfin je terminerais par une phrase qui m'a marqué dans le métro (comme quoi) : Et si s'aimer ce n'était pas regarder dans la même direction mais fermer les yeux et voir la même chose...? Certaines diront que c'est un peu niais ou que c'est de la paraphrase... Mais qu'importe c'est juste vrai ^^

Posté par King Pingouin à 20:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 6 mai 2009

S'endormir et se perdre dans ses rêves

Hier j'ai regardé un film japonais absolument sublime : "Sono toki wa kare ni yoroshiku" ou encore "Say Hello For me". J'ai beaucoup pleuré en le regardant... Oui je suis un grand sensible mais comment ne rien ressentir en voyant un film pareil ! Non c'est magique...
Pour ne pas trop vous spoiler je ne vais pas m'attarder. "Il existe une maladie où vous ne pouvez plus vous réveiller une fois endormi, une fois capturé par le rêve, on meurt au lit sans jamais se réveiller", c'est ainsi que commence le film. L'histoire raconte les retrouvailles de 3 amis d'enfance, qui se retrouvent 13 ans après leur séparation. Une histoire sincère et touchante, comme je les aime ^^

Pour revenir à des évènements plus terre à terre, je n'avais plus internet depuis 2 semaines ! Et ce n'est qu'aujourd'hui que je retrouve ma connexion... D'après le mec de France Telecom, un boitier n'était plus alimenté... On croit réver... Du coup imaginez, un geek privé d'internet ! Même au boulot ayant changer de projet je ne pouvais pas me permettre de surfer librement... Et pi la loose de rater Nolife...
Du coup bah j'ai joué à la console :D Disgaea sur DS et Mario Kart sur wii.

Bref en ce moment je bosse beaucoup, J'ai même l'ordi du boulot chez moi si je m'ennuie :p

Voilou... et encore REGARDEZ "SAY HELLO FOR ME" !!  (ou je mord ;))

Posté par King Pingouin à 21:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 26 avril 2009

Faut il se faire détester de ses parents pour qu'ils comprennent qu'on a grandi ?

Je ne sais pas ... Franchement çà fait 6 ans que j'habite sur Paris, que j'ai pris mon 'envol', que j'ai voulu faire des études dans une école parisienne...
Déjà il y a 6 ans quand je suis parti, j'étouffais complètement, je crois que je n'aurais pas pu supporter une année de plus à les avoir toujours sur le dos... Des parents poules, des parents qui font constamment des recommandations, des 'conseils', des réprimandes, et qui contrôlent tous les faits et gestes... Oui bien sur je suis leur fils unique et en soi je le regrette...
Mais là j'ai 26 ans et ils me traitent toujours comme un gamin, j'ai beau leur répondre sèchement ils continuent à surenchérir... Alors je ne sais pas si c'est l'age mais ils sont devenus extrêmement craintifs des agressions et autres attaques de voyous.
Alors çà passe par un "Tu as bien fermé l'eau, le chauffage, le chauffe-eau" avant de partir en vacances, à un "pourquoi tu n'as pas répondu au téléphone, on a failli prévenir les policiers" ou encore un "couvre toi bien, j'ai vu qu'à la météo..." et "C'est quoi le concert où tu vas aller" ou "Alors tu as posé tes vacances". Et çà c'est tout les 2 jours au téléphone...Insupportable.
Alors je leur ai déjà raccroché tout net au téléphone dès que çà commence à partir dans les conseils de type 'Ué mais on est plus vieux que toi et on a plus d'expérience' Personnellement je pense qu'ils vivent dans un autre monde et qu'ils sont totalement coupés de la réalité (Oui c'est assez paradoxal de dire çà pour un geek qui ne sort pas beaucoup de chez lui).
Donc j'ai beau être méchant, leur répondre toujours par la négation, faire le contraire absolu de ce qu'ils disent, ils ne comprennent toujours pas que j'ai ma propre opinion, que j'ai mon propre caractère et que je prends mes propres décisions, quit à me mordre les doigts plus tard... Et oui tout çà je leur ai déjà dit...
Même à 800 km de distance ils m'étouffent et me gonflent....
Je sais bien qu'ils font çà dans une bonne intention et que je ne suis pas très 'famille-famille' mais merde "laissez moi vivre !!"

[Ceci était un coup de gueule]

Posté par King Pingouin à 09:30 - Commentaires [3] - Permalien [#]

vendredi 17 avril 2009

Essuyer ses larmes, Partir sans se retourner, Aller toujours de l'avant

Ca fait longtemps que je n'ai pas posté...
J'ai tellement de chose à raconter, mais çà serait trop long... Je vais quand même essayer d'en faire un condensé.
Tout d'abords coté Cinéma.
J'ai été abasourdi par 'les 3 royaumes' ou encore 'Red Cliff', un film Chinois à très gros budget. 2 généraux sont déclarés hors la loi par l'Empereur qui est manipulé par le 1er ministre. Sous le feu de 800 000 hommes, les 2 généraux vont s'allier et tenir le 'mont rouge', une forterresse imprenable avec débouché sur le fleuve. Mais que valent 60 000 hommes contre 800 000... Et là tout prend une autre dimension, car tous les protagnosites, les chefs de guerres, les stratèges, ont une force et un charisme hors du commun. Et dans un affrontement final de toute beauté, où la stratégie est poussée à un tel point qu'on en tremble sur son siège ! Les 800 000 hommes écrasés à une vitesse fulgurante. Magnifique ! Des idées plus folles et réalistes les unes que les autres, et tout est basé sur une historie réelle.... J'en suis resté sans voix. Un FILM A ALLER VOIR ABSOLUMENT !!
Ensuite toujours dans la catégorie cinéma : Coup de Gueule - Dragon Ball régression (non hum évolution il parait) Le pire navet de tout les temps... Est ce vraiment la peine de le commenter ? Il n'y a aucun point commun avec le manga de Toriyama. Entre un Sangoku tout feiblard qui se fait marcher sur les pieds à l'école et une chichi qui sort avec un footballeur... En moins de 2 min de film on voit déjà le niveau, et le problème c'est que çà empire au fur et à mesure des minutes. Entre un kamékaméa(non non pas le Kaméaméah) qui allume des bougie ou qui fait des massages cardiaques :D, un singe qui ne mesure pas 20m mais 2m et qui apparait avec une éclipse qui est controlée par Picolo lui même ! Et puis les boules de cristal qui provoque des visions ! Enfin bref tellement d'incohérent scénaristiquement, que visuellement, une telle bouse ne fait vraiment pas Honneur à LA série qui a marqué toute une génération. A ne surtout pas aller voir !

Enfin pourquoi suis je allé voir Dragon Ball ? Et bien avec mes potes du boulot on a parié qu'on irait voir DB si notre dossier était accepté pour le voyage au Japon ! Et oui ON VA ALLER AU JAPON !! *saute de partout*
C'est prévu en Aout !! Mais je vous en parlerais mieux dans un prochain post.

En fait là, je vais changer de projet, çà y est c'est fait... Plus vite que prévu et un peu dans la précipitation... Ca faisait déjà 2 ans et demi que j'étais sur ce projet... Cà en fait des choses à raconter... Et une ambiance tellement géniale que c'est très dur de s'en détacher maintenant. Les soirées Mario Kart, Guitar Heroes... Les cours de Jap... Tellement de choses qui ont soudé l'amitié entre les différentes personnes sur le projet... J'ai donc organisé un pot de départ commun avec une autre personne qui sort du projet également.
Je n'avais pas prévu de discours particulier et les mots ont eu un peu de mal à sortir... J'ai bégayé 2 ou 3 mots pour les remercier de tout etc...
Et puis ils nous ont offerts des cadeaux ! Tout d'abords un petit livre des "monsieur madame", Monsieur Rêve pour moi (Comme quoi c'est bien ma personnalité :p) et à l'intérieur ils ont écrit quelques mots sympas ^^ Très touchant... Après un livre sur apprendre 'le Japonais en lisant des mangas', ensuite un jeu vidéo sur DS : Valkyrie Profile (je ne connais pas ^^') et enfin ... un manga Hentai........ où ils se sont bien foutus de ma gueule (car je ne lis jamais ce genre d'ignominie) Mais bon c'est les blagues classique de geek :p
D'ailleurs juste avant de partir ils ont essayé de me ligotter à ma chaise avec du scotch adhésif mais j'ai bien résister :D Non franchement c'est une ambiance qu'on n'oublie pas... Et çà me fait un peu mal au coeur de la perdre... au profit d'un autre projet certes... En partant un pigeon à éffleurer une branche de rosier et tout plein de pétales sont tombées autour de moi, comme pour me souhaiter un bon départ, la route en était d'ailleurs parsemée,  comme un chemin divin.
En fait ma manager a voulu me mettre sur un projet de moindre échelle où j'aurais l'opportunité de prendre plus de décisions et de me mettre en avant, d'encadrer un nouveau et de communiquer avec le client, en gros un poste de 'leader développeur'. Bon ok le jeune à l'air sympa et je vais bien le former à la geekattitude mais le projet bien qu'interressant se situe dans un quartier pourri où je vais rester cantonner dans les locaux... En plus des deadline courtes, une pression plus forte et des horaires sans commune mesure avec ceux que j'avais sur l'autre projet.
Oui je rale mais je le voulais aussi... Il faut que je passe au dessus du simple fait de 'me sentir bien', je n'ai pas envie de rester figer et de perdre le dynamisme de la jeunesse qui me fera avancer très vite dans la vie et surtout dans le salaire. Et puis il faut rencontrer des nouveaux gens... Et peut être qu'un jour je rencontrerais la femme idéale...
Il faut toujours avancer, toujours et aujourd'hui je ne regarderais plus derrière... Au fond les potes que j'ai eu au boulot, je vais les revoir car nous allons rester en contact, sortir, etc... Donc que je reste ou non, çà ne changera rien, c'est juste que je m'avance vers l'inconnu... Qu'il faut refaire tout ces contacts, recréée une ambiance de travail... Quel cycle sans fin... Je n'appréhende pas le travail à faire, j'ai globalement lu le projet et je vais faire çà les doigts dans le nez... Allez un pas de plus en avant. >_<

Posté par King Pingouin à 23:19 - Commentaires [3] - Permalien [#]

samedi 28 mars 2009

Le pingouin à la recherche de ses yeux perdus

Hum donc voilà, comme je l'avais annoncé ici même, je viens de me faire opérer des yeux, en fait c'était déjà il y a une semaine mais suite à l'opération on voit flou pendant un certain temps... Temps pendant lequel je ne pouvais pas pianoté à ma guise.

Bref alors voici les chroniques d'un pingouin à la recherche de ses yeux perdus.(Interdit aux âmes sensibles)

Tout commença le lundi, le rendez-vous pré-opératoire avec l'orthoptiste et l'ophtalmologiste, histoire de contrôler si tout va bien.
Hop une fois arrivé sur place, je passe avec l'orthoptiste. Euh "oui Bonjour quoi tu as 26 ans je t'en donnais 19 ! ^^ Oui oui on me le dit souvent..." puis elle contrôle ma vue, elle voit que j'ai un strabisme assez important, qu'il faudra corriger par plusieurs séances plus tard. Puis premières gouttes dans les yeux pour les anesthésier, elle mesure la tension des yeux avec un appareil de mesure qu'elle colle sur mon œil...
Enfin des nouvelles gouttes cette fois ci pour dilater mes yeux... Et c'est au tour de l'ophtalmo.
Bim je m'installe sur l'instrument de torture où il me balance une lumière aveuglante dans les yeux dilatés, histoire de voir le fond de l'œil.

- 1er cours de biologie, pourquoi dilater un oeil ? (Enfin la pupille)
La pupille c'est ce truc qui nous permet de faire un focus quand le temps est ensoleillé ou nuageux :p Oui en gros çà nous permet de régler le contrast en rétrécissant ou en élargissant l'objectif. Quand on dilate la pupille, celle ci grossit au maximum et n'arrive plus à se contracter en cas de lumière violente (c'est aussi pour çà que le soleil est très mauvais quand on a les yeux dilatés, puisque certains rayons sont très dangereux) Avoir les yeux dilatés permet donc de voir à l'intérieur de l'oeil avec une forte lumière qui illumine le fond.

- 2ème cours de biologie, qu'est ce que le fond de l'oeil ?
Tout simplement l'endroit où se forme l'image après avoir été grossie par le Cristallin et la cornée. Donc à l'intérieur de l'œil au fond sur la rétine. (c'est aussi là que le nerf optique récupère les infos de l'image avec ses photorécepteurs).

Le but de cette vérification est pas très clair mais apparemment chez les myopes le fond de l'œil est abimé et fragile et il faut faire régulièrement (genre tous les ans) un contrôle du fond de l'œil. En l'occurrence ici, l'ophtalmo préférait contrôler et renforcer le fond de l'oeil avant l'opération. Le Fond de l'œil est aussi lié aux 3/4 des graves problèmes des yeux comme le décollement de la rétine et autres.
Et évidemment mon fond de l'oeil était très fragile se traduisant par de multiples lésions... Résultat sans appel, le docteur : "Boah on va réparer çà ! Par contre on fera çà en 2 séances... L'une maintenant et l'autre dans 2 jours" (nous sommes actuellement à 5 jours de l'opération).
Donc comment réparer des lésions... Armez vous d'un laser, d'une loupe, de gouttes pour dilater l'oeil, de gouttes pour anesthésier l'œil et c'est parti. Il suffit de "griller" une zone pour marquer celle ci, c'est la cicatrisation naturelle de l'œil qui refermera la lésion et qui renforcera ainsi la rétine.

Alors n'étant pas habitué à mettre des lentilles, coller une grosse loupe sur son œil n'est pas aisé et le pauvre opthalmo a du lutter pour me la placer. Pendant qu'il travaillait sur un œil il me demandait de regarder avec l'autre son oreille ce que évidemment je ne faisais pas puisque j'étais tellement ébloui par l'autre (la même lampe forte avec une loupe) que naturellement je fermais l'autre œil tout en pleurant -_-"
Et c'est ensuite le plus drôle... Les impacts de lasers au fond de son œil... On aurait cru voir le remake de la guerre des étoiles, des lasers verts venaient frapper mon œil tandis qu'une décharge électrique se faisait ressentir le long de mes nerfs optiques titillant même mes oreilles d'un doux son tzzttzz de moustique électrifié.
J'en rigole maintenant mais ce fût assez douloureux; çà n'a duré que 5 minutes par oeil mais c'était vraiment une éternité... Même si je ne criais pas, mes yeux par leurs pleurs ou mes mains solidement agrippées aux 2 manches de la machine, pouvaient trahir quelques émotions... Le docteur ensuite m'a dit que j'avais été "très courageux" mais comment savoir si c'était vrai ou simplement une banale phrase lancée à tous ses patients pour les encourager. Puis il m'a dit à dans 2 jours...
Inutile de vous dire que j'appréhendais de revenir le mercredi... Mais bon quand il faut ... Le mercredi rebelotte, 2ème séance de laser. A la sortie il m'a encore dit que j'étais courageux et qu'il y avait eu 245 coups de laser sur l'œil gauche et surement autant sur l'oeil droit... Comme quoi mes yeux étaient vraiment bien abimés...
Par contre il m'a aussi dit que l'opération de la myopie était beaucoup moins douloureuse (gros soupir de soulagement intérieurement).
Tadam 1er jour du Printemps, le vendredi, le jour de l'opération, il pleut à déluge alors qu'il avait fait un temps magnifique toute la semaine... Tant mieux d'un autre coté puisque les yeux auraient été trop sensibles au soleil. Hop on arrive devant la porte du service de myopie de la clinique, et là portes fermées, euh quoi il n'y a personne ? On attend 10 minutes que l'infirmière en charge arrive. Bon, premières gouttes puis elle me contrôle les yeux avec encore le test de la petite montgolfière, il parait que c'est une machine à UV ou qui scanne je sais pas trop quoi. Puis elle met de la musique, elle me demande si je suis stressé, non je ne l'étais pas et elle me fait m'assoir dans une salle d'attente et me dit d'enfiler une petite combinaison médicale par dessus mes habits (Tant mieux pas besoin de se mettre à poil) Puis encore des petites gouttes et l'ophtalmo arrive.
Quelques minutes après je passe dans la salle d'opération, je m'allonge sur la table d'opération avec un gros coussin qui me coince la tête (enfin pas trop), il ne faudra pas bouger lors de l'opération. Encore des gouttes dans les yeux, bon çà va commencer par l'œil droit, le docteur pose tant bien que mal un écarteur sur la paupière  et essaye de me mettre une lentille; bam mon œil cligne au dernier moment arrachant l'écarteur et dégageant la lentille. Le docteur furieux me tapote la joue "Ohhh bonhomme tu sais que tu es sur une table d'opération c'est sérieux là !" Comme ci je le faisais exprès... Bref il réinstalle le tout avec la lentille, tout va bien; puis il me badigeonne l'œil avec je ne sais pas trop quoi, une sorte de pommade qu'il étale sur l'oeil. Une fois que c'est fait, l'opération va commencer, il me demande de fixer une lumière rouge verte et de garder les 2 lumières bien alignées. Et puis là l'opération commence, un laser bleu parcourt mon œil, en fait pendant tout le temps de l'opération, c'est comme si on avait appliqué un filtre bleu sur mon œil, pas noir et blanc mais en nuance de bleu :p J'entends l'infirmière faire un décompte, 35, 30, 20.. 5, 1 Terminé.
"Tout c'est bien passé" Puis l'infirmière me verse de l'eau froide dans mon œil.
On passe à l'œil gauche, encore une goutte d'anesthésiant au cas où, cette fois ci pas de problème d'écarteurs, pas de problèmes pour mettre la lentille, il me badigeonne l'œil de sa pommade miracle et c'est parti, je dois fixé les lumières verte et rouge, mais bon évidemment cette fois ci l'infirmière est dans mon champs de vision et n'arrête pas de bouger, du coup on a qu'une seule envie c'est de regarder l'objet qui bouge et pas les lumières, néanmoins j'ai résisté à la tentation pendant les 35 secondes et tout c'est bien passé. Un petit coup d'eau froide dans l'oeil et c'est fini. Pendant ce temps j'entendais l'infirmière qui demandait au docteur si la musique actuelle lui plaisait ô_o hum...
Le tout aura durer moins de 5 minutes.
Ensuite même pas le temps de se reposer, le temps d'enlever les trucs médicaux, on passe directement dans le bureau pour payer, en passant je vois qu'il y a 3 personnes qui attendent pour se faire opérer, c'est du travail à la chaine, et si on y pense le mec en 20 minutes aura touché 10000 euros pour appuyer sur un bouton (bon évidemment je pense que c'est plus dur que çà mais bon).
Il me dit d'appliquer l'ordonnance (avec toutes les gouttes) dès que je serais rentré à la maison et en cas de douleurs il me donne d'autres gouttes à mettre mais il faut économiser pas plus d'une par heure.
D'après mes parents j'avais les yeux tout rouge, tout innervé en sortant de l'opération, mais çà c'est très vite estompé. En attendant je voyais moyennement bien, un peu flou mais çà aller.
Arrivé chez moi, au bout de la première heure, j'ai ressenti une petite douleur au centre des yeux, vite une petite goutte magique (c'est la seule fois où j'en utiliserais), puis tout c'est bien passé. Le soir j'ai eu un peu de mal à m'endormir çà gratter mais bon supportable.
Dans la liste des gouttes à mettre j'avais un antibiotique à mettre matin, midi et soir pendant 1 semaine, un autre antibiotique matin midi pendant 1 mois, des autres gouttes toutes les 3 heures pendant 3 jours, et enfin des gouttes 4 fois par jour pendant 2 mois; soit 14 ou 15 gouttes par jour et par oeil pendant les premiers jours; sans compter les compléments éventuels...
Par contre de plus en plus les yeux commençaient à me gratter et n'ayant jamais porté de lentilles çà me gêner énormément. Mais le pire était à venir et la seconde nuit (du samedi au dimanche) je n'ai quasiment pas pu dormir, je n'arrivais pas à garder mes yeux fermés plus de quelques minutes, j'étais vraiment très gêné par les lentilles. Puis essayant de les garder fermer, mes yeux pleurés et au bout d'un moment mes yeux gonflés et je ne pouvais plus les ouvrir sauf avec mes doigts pour évacuer toutes les larmes... Bref une sale nuit. Plus tard l'ophtalmo m'a dit que c'était normal, c'est la seconde nuit que l'œil travaille le plus et que biensur on souffre le plus.
Le dimanche je n'arrivais pas à ouvrir mes yeux plus de quelques minutes, la lumière ou alors peut être le fait que je n'avais quasiment pas dormi de la nuit, mes paupières étaient lourdes... Le dimanche soir j'ai enfin pu dormir correctement et le lundi j'allais déjà beaucoup mieux.
Le lundi premier contrôle avec le docteur, il avait très assez content de l'opération et du fait que j'arrive déjà à lire des petits caractères, je pouvais même arrêter certaines gouttes 5 jours plutôt !
Les jours passant ma vue revenaient petit à petit, mais toujours un peu floue. Le vendredi la veille de ma remontée à Paris, un dernier contrôle chez l'ophtalmo, et là très content de lui, voire même surpris que çà est aussi bien réussi, il me dit que j'ai 10/10 à chaque oeil et que c'est normal que ce soit un peu flou, çà prend du temps et il faut compter 1 ou 2 mois pour que tout soit normal et que je serais sensible au soleil pendant toute cette durée. Il me renouvelle une ordonnance des gouttes 4 fois par jours pendant 6 mois O_o Prochain contrôle dans 1 mois.
En attendant tout va bien, je vais pouvoir retourner travailler Lundi, mais bon j'aurais pas pu travailler mon japonais pendant ces 2 semaines de pseudo-vacances. Je vais me faire disputer :(

Mwarf çà doit être mon plus long post ! Merci de m'avoir lu jusqu'au bout :)

Posté par King Pingouin à 22:21 - Commentaires [8] - Permalien [#]

mardi 17 mars 2009

Gundam 00

Après une première saison magnifique, la deuxième saison de Gundam 00 ne pouvait être que prodigieuse ! Et c'est effectivement le cas.
La série des gundam qu'est ce que c'est ? Contrairement à la série Macross qui décrit l'histoire de l'humanité à différentes époques de son évolution sous fond de combat de mécha en chanson, la série des gundam se décline sous différentes séries n'ayant rien à voir entre elles mais qui traitent toutes d'un sujet grave : L'unité du monde, l'abolition de toutes guerres par la Force brute et la puissance des 5 Gundams.
Dans Gundam 00, la Terre connait de grave problème d'énergie et pour y remédier les différentes nations ont construit tout autour de la Terre un anneau de capteur solaire qui emmagasine l'énergie du soleil et la transmet par le biais d'un ascenseur orbital à la Terre, et évidemment le prix de l'énergie et de son transport ne cesse de grimper... Les tensions étant de plus en plus extrêmes, des robots de combats ont été construits et la course à l'armement fait rage...
A coté les petites nations se font écraser, en proie à la guerre civile, au coup d'état ou à l'invasion territoriale des pays les plus riches. Le monde est en guerre.
Surgissant de nulle part des nouveaux robots balayent une base militaire et demandent le démantèlement immédiat de toutes les armées du monde, ils se font appeler les êtres célestes, ce sont les Gundam, des robots possédant un moteur solaire encore jamais vu et des capacités dépassant de très loin tout ce qui a été connu jusque là. De plus ils disposent d'un ordinateur permettant de controler tout les médias et de pirater n'importe quel systême.
Evidemment les militaires ne l'entendent pas ainsi et entament les hostilités, les Gundam rayent tour à tour les différents groupes armés, ils défendent les citoyens menacés et la guerre des médias fait rage.
Peu à peu les forces armées de la Terre se rassemblent pour combattre les Gundam qui commencent à se faire submerger.
Bref au delà de l'aspect combat, chacun pilote a un passé qui lui est propre, un enfant entrainé à tuer dans une guerre civile, un autre ayant perdu ses parents par un attentat terroriste, etc... Des sentiments complexes pour unir le monde.
Car au final le but des gundam est de réaliser un plan vieux de 200 ans d'un grand scientifique : unir le monde et éradiquer la guerre.

J'adore cette série et cette 2nde saison est un pur régal qui répond à toutes les questions de la 1ère saison. A voir absolument ^^

Posté par King Pingouin à 17:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 9 mars 2009

Ciné ciné ciné

Alors Vendredi soir 22h25 : Evangelion 1.0
5 salles de ciné en France... Et 1 à Paris. La salle à moitié remplie et le film commence sans pub.
Film excellent, qui m'a rappelé par mal de souvenirs. Evangelion fût un de mes tout premier manga et qui m'a fait vraiment aimer çà.
Ici il s'agit d'une remake de la série en 3 films, avec des meilleures animations, des meilleurs design et des petits détails par ci par là... Même si quelques éléments ont été détourné, sorti du contexte et mélangé le tout reste très beau.

Ensuite Samedi après midi, direction Bercy Village pour voir Watchmen, une adaptation d'une bd de DC comics.
Et là je n'avais jamais vu çà, la queue faisait tout l'étage... La salle remplie à raz bord... et pour une VO en plus :p
Le film dure 2h30 et je ne connaissais pas l'univers des gardians, et c'était vraiment excellent.
Le scénario commence avec la mort d'un des watchmen : Le 'comédien' puis on suit l'enquête de Rorschach, un détective avec un masque mouvant. A force de côtoyer le crime, il est devenu sociopathe, il ne fait confiance à personne et il a bien compris la nature humaine... Il fait justice lui même et la police le recherche pour celà.
Les autres watchmens sont à la retraite ou du moins ont abandonné leur costume. Sauf un qui ne le peut pas : Le Dr Manhattan, un scientifique devenu une sorte de quasi-Dieu suite à une erreur de laboratoire.
Sous fond de guerre nucléaire entre les USA et les russes, tout le monde s'interroge sur le Dr Manhattan. Interviendra t'il ? Se soucie t'il encore de l'existance humaine... Ce grain de poussière dans l'univers...
Et que signifie la mort du 'comédien' ?
Une histoire à rebondissement, qui suit le parcours et le passé des différents protagonistes... Des héros qui n'en sont pas vraiment, des ennemis qui n'en sont pas vraiment.

Un film génial, qu'il faut aller voir de toute urgence.

Pour le reste, une chose qui n'a rien à voir mais je commence à penser à mon opération des yeux ^^'
Je n'ai pas peur de l'opération mais j'ai plutôt peur d'enlever mes lunettes... C'est bête hein mais depuis l'âge de 6 ans que les porte (soit 20 ans) et bien c'est un peu comme une glace, un bouclier que l'on porte devant soit et qui protège notre regard, notre pensée... (Vui si on regarde les yeux on peut voir l'âme ^^')
J'ai peur de ne plus être moi même après...

Posté par King Pingouin à 20:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

 

Découvrez HALCALI!